Karel APPEL (1921-2006)

Paysage avec animaux

  • Paysage avec animaux

    Gouache et crayon sur papier
    exécutée en 1959
    signée et datée en bas à gauche : Appel 59
    55 x 76 cm. (21 5/8 x 29 7/8 in)

    Certificat d’authenticité établi par la Fondation Karel Appel.

    Details Contactez nous Vous aimerez aussi

    Provenance :
    Martha Jackson Gallery, New York
    David Gibbs & Co Gallery, Londres
    Collection Henry Guettel, New York.

    Littérature :
    Jean-Clarence Lambert, Karel Appel, oeuvre sur papier, Éditions Cercle d'Art, 1988, page 155, n°128.

Paysage avec animaux

Gouache et crayon sur papier
exécutée en 1959
signée et datée en bas à gauche : Appel 59
55 x 76 cm. (21 5/8 x 29 7/8 in)

Certificat d’authenticité établi par la Fondation Karel Appel.

Le peintre et sculpteur Karel Appel (hollandais, né le 25 avril 1921 à Amsterdam – décédé le 3 mai 2006 à Zurich), co-fondateur du groupe CoBrA, est connu pour ses œuvres vibrantes et abstraites et contribue à l’introduction d’une nouvelle forme de peinture expressive en Europe. Il étudie à la Royal Academy of Fine Arts au début des années 1940. Il est attiré par le style primitif, animé de Jean Dubuffet après les années de répression et d’isolement durant la Seconde Guerre mondiale à Amsterdam.

En 1948, il fonde CoBrA, acronyme constitué des villes d’origine des artistes, c’est-à-dire Copenhague, Bruxelles et Amsterdam, avec ses collègues artistes Asger Jorn, Guillaume Corneille et Pierre Alechinsky, préconisant des techniques de peinture expressives et spontanées qui s’inspirent de l’art populaire et de l’imagerie primitive. Le travail d’Appel reçoit à la fois un large succès critique et des critiques défavorables. À la demande de la mairie d’Amsterdam, il peint une fresque qui représente des enfants qui sourient tellement ironiquement que des ouvriers demandent de la recouvrir. En 1950, il déménage à Paris, où il continue de recevoir une reconnaissance de la critique pour son imagerie ironique, ses coups de pinceaux audacieux et ses couleurs énergiques. Il reçoit le prix UNESCO à la Biennale de Venise en 1954 et le premier prix lors d’une exposition Guggenheim en 1960. Des années plus tard, Appel travaille également la sculpture, l’assemblage, la poésie, la lithographie et la scénographie. Il organise des expositions solo autour du monde dans des villes telles que New York, London, Paris, Milan et Tokyo. Appel meurt à son domicile à Zurich en 2006 à l’âge de 85 ans.

Karel Appel – 40 ans de peinture, sculpture et dessin

Auteur : sous la direction de Claude Fournet
Éditeur : Éditions Galilée, Paris, 1987
424 pages

Présentation :

Cet ouvrage rassemble, sous la direction de Claude Fournet, un ensemble de textes jalonnant l’œuvre et le parcours artistique de Karel Appel de 1947 à 1987. Il s’agit de documents, pour beaucoup inaccessibles jusqu’ici en français ou bien encore dispersés dans des revues devenues, avec le temps, introuvables. L’ensemble s’ouvre sur des « Poèmes, aphorismes, réflexions » de Karel Appel.

lien vers le site internet de l’Édition Galilée

Karel APPEL – The Early Years 1937-1957

Auteur : Michel Ragon
Éditeur : Éditions Galilée, Paris, 1988
552 pages

 

Lien vers le site internet de la Fondation Karel Appel