Alicia PENALBA (1913-1982)

Double Sorcier, 1954-55

  • Double Sorcier, 1954-55

    Bronze à patine brun foncé
    Cette oeuvre a été fondu c.1959
    signé, numéroté : Penalba 4/6
    cachet du fondeur : Valsuani cire perdue
    60 x 19 x 22 cm
    75 x 20 x 20 cm, avec socle

    Details Contactez nous

    Provenance :
    Collection privée, Bruxelles

    Littérature :
    Mario Kier Joffé, MALBA, Musée d'art latino-américain de Buenos Aires, Alicia Penalba, escultora, 2016, p.217 n°C.

Double Sorcier, 1954-55

Bronze à patine brun foncé
Cette oeuvre a été fondu c.1959
signé, numéroté : Penalba 4/6
cachet du fondeur : Valsuani cire perdue
60 x 19 x 22 cm
75 x 20 x 20 cm, avec socle

Sculptrice. Alicia Penalba passe son enfance au Chili, en Patagonie et dans les Andes. La sévérité familiale la pousse à partir à l’âge de 14 ans. Elle obtient un petit travail et suit des cours de dessin. Penalba entre à l’école des Beaux-Arts de Buenos Aires en 1930, et en sort diplômée.

Une bourse du gouvernement français lui est donnée en 1948, elle s’installe à Paris et suit le cursus gravure de l’école des Beaux-Arts. C’est en 1951 qu’Alicia Penalba crée ses premiers travaux sous l’influence de l’atelier d’Ossip Zadkine : une série de “totems”, des sculptures d’inspiration végétale.

Elle détruit ses précédents travaux et se rapproche de plus en plus d’une sculpture non-figurative, toujours en bronze. Ses travaux se trouvent dans la plupart des parcs européens.

Alicia Penalba meurt accidentellement d’un accident de voiture en 1982, à l’âge de 69 ans.

Source : www.artelatinoamericanoparis.com